Revue Tierce : “Obsidionalités. Mémoire et représentations des sièges militaires”

Gustave Doré, “L’énigme”.

L’objet de ce dossier est le siège militaire, pris comme objet de représentation (voire de création artistique) et d’une mémoire spécifique, en particulier dans l’espace et dans la communauté qui l’ont subi – la « mémoire obsidionale » des assiégés, vaincus ou vainqueurs. Les cas d’étude et les contextes varient bien sûr : des villes, françaises (Poitiers, La Rochelle, Lille et Verdun), italiennes (Turin, Rome), ou espagnoles (Saragosse et d’autres), mais aussi une forteresse du Canada français (Louisbourg) et une oasis du sud algérien (Zaatcha), ainsi que les cités du Proche-Orient médiéval telles que les imagine Gustave Doré dans les années 1870. Les sièges et les représentations dont il est question se situent essentiellement entre les guerres de religion et le second XIXe siècle, avant les grandes ruptures du XXe siècle, même si des résurgences mémorielles plus contemporaines – et plus ou moins « vives » – sont prises en compte. En dépit de l’indéniable rupture révolutionnaire, il y a là une vraie cohérence chronologique, aussi bien dans l’histoire de la guerre que dans celle des cultures mémorielles.

TIERCE est la revue online du laboratoire CRIHAM Poitiers-Limoges : https://tierce.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=406


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.